Stiff Cave Adventures: Chapitre I

414Report
Stiff Cave Adventures: Chapitre I

Stiff Cave Adventures: Chapitre I

Michael avait oublié à quelle vitesse une fille excitée pouvait parler en écoutant Emma voyager à ses côtés. Alors qu'ils quittaient l'autoroute principale et qu'il regardait de côté, il aimait la vue des gonflements naissants sur sa poitrine, ses longs cheveux blonds, son débardeur et son short court. . . alors que la fille inattendue n'arrêtait pas de parler des gars et à quel point ils pouvaient être méchants. Alors qu'elle continuait, la bite de Michael a commencé à grossir alors qu'il inspectait davantage la tenue moulante qu'elle portait.

Il aimait la silhouette des seins presque en forme de paire sous son chemisier. Ses deux parents travaillaient, et comme elle n'avait ni frère ni sœur, il n'y avait pas de soucis quand il venait la chercher, d'autant plus qu'il avait été presque un «oncle préféré» pour elle pendant la majeure partie de sa vie.

Bientôt, ils arrivèrent à la série de grottes qui surplombaient la baie. C'était une journée très chaude, mais il savait que la température à l'intérieur de la grotte serait plutôt fraîche. Il ouvrit le coffre et les deux sacs à dos qu'il avait fournis furent déchargés et immédiatement placés sur leur dos. Il a délibérément demandé à ajuster son sac à dos et a pris soin de passer lentement ses mains le long de son ventre pour la première fois.

Sa peau douce et son ventre nu étaient extrêmement enivrants. Il a également regardé entre ses jambes et a été récompensé par l'image de ce qu'il y avait en dessous. . . les lèvres de sa chatte qui montraient à travers le short très serré qu'elle portait. Emma n'arrêtait pas de parler alors qu'ils quittaient le parking, relatant certains des premiers baisers de ses meilleurs amis et des choses qu'ils faisaient parfois avec leurs petits amis.

Michael était venu la veille pour repérer les lieux et savait quelles grottes étaient les plus isolées. Elle fut surprise lorsqu'ils passèrent devant quelques beaux sites et se demanda pourquoi ils se dirigeaient vers l'ensemble de grottes du milieu. Michael a bien sûr inventé quelque chose sur la façon dont il connaissait cette grotte particulière qui contenait le plus de fossiles.

Ils entrèrent dans la grotte et alors qu'il regardait des deux côtés, il était convaincu que personne d'autre n'était là pour les voir entrer. Par chance, Emma se dirigea vers une étagère en grès et trouva immédiatement ce qui ressemblait aux empreintes d'un animal ancien. Ils ont ouvert un sac de collecte, enveloppé le spécimen dans du papier bulle et ont continué à chercher.

Emma n'avait aucune idée à quel point Michael devenait excité alors qu'il convoitait la fille si proche de sa portée. Mais elle réalisait à quel point c'était excitant d'être avec un homme plus âgé, pour qui elle avait le béguin depuis plusieurs années. Il se plaça devant elle alors qu'elle inspectait une partie du sol, juste à l'intérieur de l'ouverture de la grotte.

Alors qu'elle se penchait en avant, les fines bretelles de son débardeur accentuaient ses épaules nues. Il ne voulait pas se faire prendre, mais alors qu'elle se penchait davantage vers lui, le tissu de son haut jaune s'éloigna de sa poitrine et il regarda directement deux seins presque nus. Il inspira profondément alors que le tissu s'ouvrait à nouveau. . . encore plus loin et il a à peine saisi l'image de deux bourgeons roses foncés pour la première fois. Il y avait quelque chose de carrément excitant en regardant la poitrine d'une fille pour la première fois. Soudain, elle leva les yeux, le prenant par surprise.

« Comment se fait-il que je fasse tout le travail ? elle sourit. Il savait qu'il avait été surpris en train de jeter un coup d'œil à son haut, et aussi qu'elle regardait soudainement le gros renflement à l'intérieur de son short soyeux, qu'il avait mis plus tôt dans la journée. C'est pour cet événement possible qu'il avait délibérément laissé son boxer à la maison.

"On dirait que tu t'amuses Emma... Je ne voulais pas t'interrompre." Il savait qu'il rougissait lorsque la fille se redressa et s'assit sur son joli petit cul.

"C'est un peu nouveau pour moi... vous savez... être avec un mec, tout seul. Vous n'êtes pas un de ces vieillards sales, n'est-ce pas, M. Johnson ?" Je toussai, essayant de cacher mon embarras alors que je cherchais une réponse.

"Non... je suis parfaitement normal... mais je dois admettre que tu es très jolie dans cette tenue." Et si c'était la chose la plus naturelle à dire. . .elle a immédiatement demandé :

« Tu penses que j'ai besoin de porter un soutien-gorge ? Maman dit que je devrais… en fait, elle aurait flippé si elle avait su que je suis allé ici avec toi aujourd'hui… ET que je n'en porte pas. Innocemment, elle prit en coupe et caressa brièvement sa poitrine, le rendant très excité et presque foutre.

"Pourquoi ne pas le garder secret Emma. Il se trouve que j'aime les filles qui ne portent pas de soutien-gorge tout le temps. Cela permet à ta forme naturelle d'être plus... ah perceptible." A cette remarque, Emma se mit à rire.

"Qu'est ce qu'il y a de si drôle?" Il a demandé.

"Ce que tu veux vraiment dire, c'est que tu aimes regarder mes seins, n'est-ce pas? (Pause) "Je peux le dire, tu sais?" Il s'assit en face d'elle, espérant couvrir l'énorme verge qui sortait presque de son short. Il dut sourire à cette séduisante fille assise en face de lui.

"Oh vraiment," demanda-t-il, adorant la voir le taquiner. « Et quelle preuve avez-vous de dire cela ? dit-il en ajustant délibérément sa longue queue pour la deuxième fois. Ce fut à son tour de rougir car elle n'avait pas anticipé sa question.

"Euh... ma meilleure petite amie m'a dit que les garçons étaient EXCITÉS... et..." Mais elle n'a pas continué, manifestement toujours gênée.

"Oui... continuez," dit-il, la regardant briller alors qu'elle essayait mal à l'aise de continuer.

"Eh bien, tu es un mec et tu sais . . . ton truc ah . . . ah devient dur, n'est-ce pas ?" dit-elle avec un sourire diabolique sur le visage. Elle savait que ses parents s'énerveraient en l'entendant parler d'un truc de mec. . . et cette pensée était en partie la raison pour laquelle sa chatte serrée commençait à devenir très humide.

« Et de quelle CHOSE pourriez-vous parler, Emma ? Je ne sais pas à quoi vous faites référence. Il aimait la montée de rouge qui commençait lentement à couvrir son visage. Ses longs cheveux blonds étaient si mignons à ce moment-là et ses boucles d'oreilles en argent percées pendaient vers le bas de ses lobes d'oreille et scintillaient à la lumière. Pour la première fois, il regarda ses yeux bleus et son visage de lutin. Il savait qu'il devrait profiter de cette première rencontre et passer au niveau supérieur.

"Vous m'embarrassez... M. Johnson. Vous savez très bien de quoi je parle... cette grosse chose dans votre pantalon que vous essayez de cacher... c'est devenu tout dur presque juste devant mes yeux ."

"Et quel nom as-tu pour cette chose dans mon pantalon Emma?" demanda-t-il, alors qu'il entourait de ses doigts la tête épaisse, attendant sa réponse. Si elle avait pu devenir plus rouge. . . son apparence de betterave brillait alors qu'elle cherchait le mot juste en le regardant se caresser.

"Votre p-p-pénis," murmura-t-elle doucement. . . comme s'il y en avait d'autres autour et qu'elle ne voulait pas que les autres entendent ce mot méchant.

"Mon PÉNIS !" beugla-t-il, sa voix rebondissant sur les parois de la grotte. « C'est comme ça que les filles comme toi appellent ça ? Elle hocha la tête en réponse.

"Allez maintenant... vos amis n'appellent-ils pas cette chose dans mon short par d'autres noms ? Que diriez-vous d'un DICK... ou PRICK... ou que diriez-vous de SHAFT ou ROD ?" Il s'arrêta pour la regarder s'agiter d'avant en arrière, sachant qu'il l'embarrassait mais en appréciant chaque minute. Puis il dit :

"Tu sais comment j'aime l'appeler Emma?" Il attendit que la fille excitée réponde alors qu'il manipulait son long manche encore plus audacieusement en espérant qu'elle le regarderait avant de répondre. sa tête.

"Pourquoi est-ce que je ne l'épelerais pas pour toi... et ensuite tu pourras le dire pour moi. Es-tu prêt ?" Elle a été soudainement hypnotisée par le comportement de cet homme méchant, alors qu'elle hochait la tête de haut en bas.

"C . . . . . .O . . .. . ..C . . .. . . .K. Alors qu'est-ce que ça épelle ?" Il la regarda prononcer le mot, mais rien n'en sortit.

"Allez maintenant... écoutons-nous le dire... qu'est-ce que je viens d'épeler ?" Au bout de quelques secondes, elle dit enfin...

"Coq!"

"C'est vrai. BITE. Quand un mec est excité... en regardant une fille sexy comme vous, sa BITE devient VRAIMENT dure. Mais avant de parler de MA BITE, y a-t-il autre chose que vous aimeriez savoir sur nous les gars ?" Il lâcha sa hampe, très inquiet de pouvoir tirer toute sa charge en attendant d'entendre ce qu'elle pourrait dire. Après une pause, il se demanda s'il était allé trop loin avec son comportement obscène, mais en entendant ses prochaines phrases. . . il anticipait avec enthousiasme aller encore plus loin vers sa séduction excitée.

"J'ai besoin que tu me promettes quelque chose, d'accord ? Pouvons-nous garder ce que nous faisons et dont nous parlons privé ? J'ai quelques questions, mais si jamais maman ou papa découvrait de quoi nous parlons, j'aurais de GROS ennuis . . . et je pense que vous aussi." Cette remarque a quelque peu dégrisé les pensées obscènes et passagères de Michael.

"Emma, ​​quoi que nous fassions ou disions cet après-midi, restera à l'intérieur de cette grotte pour toujours. D'accord ?" Elle gloussa et hocha la tête en signe d'approbation, puis après quelques instants de silence, elle dit :

"Je sais que c'est un peu pervers... mais je me sens assez excité d'être avec vous, M. Johnson..."

"Tu sais quoi, pourquoi ne m'appelles-tu pas Michael !" Elle le regarda et sourit.

"D'accord... Michael... comme je l'ai dit, je me sens un peu excité autour de toi et... c'est un peu embarrassant... mais pourrais-tu me montrer ce qu'un mec pourrait faire pour me rendre... tout excité comme toi êtes-vous en ce moment? J'ai juste besoin de savoir à quoi m'attendre quand je suis seul avec un garçon ", Michael a été stupéfait par sa question et sa réponse.

« Absolument ! En fait, ça me fera plaisir, » dit-il en se levant et en se déplaçant étonnamment directement derrière elle. En cours de route, il a décompressé son sac à dos et a soigneusement retiré certains objets qu'elle n'a pas pu voir. Alors qu'il arrangeait tout, il réalisa qu'elle lui demandait de lui démontrer ce qu'il avait fantasmé de lui faire, et il était prêt à sauter sur l'occasion. Il baissa les yeux sur ses longs cheveux dorés brillants et se pencha en avant et trouva une zone sur le cou d'Emma qui, selon lui, avait besoin d'être embrassée. Il se pencha et plaça séductricement ses lèvres sur elle. . . et a également permis à sa langue de se tortiller d'avant en arrière au même endroit.

Il la sentit frissonner tandis que sa langue se tortillait le long de sa peau. En conséquence, elle a essayé de manière ludique de regarder autour d'elle et de voir ce qu'il faisait. Mais ce n'était pas son plan alors qu'il plaçait ses mains sur ses épaules, ne lui permettant pas de bouger alors qu'il continuait à planter des baisers du côté gauche de son cou vers la droite.

En même temps, il ne pouvait s'empêcher de regarder par-dessus ces mêmes épaules et de regarder vers le bas et d'inspecter la raideur révélatrice de ses mamelons sur ses beaux seins qui commençaient à monter d'excitation contre son chemisier. Son haut s'était légèrement ouvert à cause de l'angle où elle était maintenant assise et son excitation continua alors qu'il regardait vers le bas dans la petite vallée entre ses seins.

Il fantasmait de toucher bientôt ces jolis seins "en forme de paire" avec ses mains ou. . . mieux encore, avec ses lèvres. . . sucer ses mamelons raides. Il a continué à embrasser son cou (maintenant luisant de ses baisers) et a également commencé à lui masser les épaules. . . sachant qu'elle pourrait également profiter d'un pétrissage sensuel pour augmenter son excitation. Il recula la tête et se concentra pour donner à Emma le meilleur massage qu'elle ait jamais eu. Michael devenait de plus en plus excité à l'idée d'être à l'intérieur de la grotte isolée avec elle. . . mais en même temps, sachant que personne ne serait là pour déranger les préliminaires "demandés" qu'elle avait exigés.

Ensuite, il bougea légèrement jusqu'à ce qu'il soit à côté d'elle et saisit sa main humide. Elle leva les yeux vers lui avec un sourire sur le visage, espérant que ce qu'il était sur le point de faire serait comme les livres coquins qu'elle avait vus tard dans la nuit et qui la rendaient si humide. En même temps, il avait tellement envie de l'embrasser directement sur les lèvres. . .mais se demandait si ses désirs seraient bien accueillis.

Il lui serra de nouveau la main et cette fois se pencha et embrassa ses douces lèvres roses et chaudes. Elle n'avait pas remarqué qu'il avait apporté une couverture, qui avait été étalée derrière eux quelques minutes plus tôt. Elle reçut son baiser avec enthousiasme, pressant ses lèvres contre les siennes, alimentant leurs deux feux. Michael a déplacé leur étreinte vers l'arrière et sur la couverture en attente. Alors que son corps touchait l'épais tissu de laine, il se déplaça de manière à être légèrement au-dessus d'elle. Il tourna son corps et attrapa les côtés de sa tête avec ses mains.

Lentement, il se pencha et commença à envahir sa bouche avec sa langue persistante. Ensuite, il a commencé à tremper sa langue glissante dans et hors de sa caverne chaude qui l'attendait. Alors que sa leçon de baisers français se poursuit, il a déplacé ses mains vers ses bras, attendant le bon moment pour capturer ses seins entre ses doigts qui n'étaient couverts que par son fin haut jaune.

Il retire sa langue de sa bouche et la déplace vers ses oreilles où il la remue d'avant en arrière dans les trous des oreilles, la faisant couiner de ravissement sensuel. Ses cris se transforment rapidement en doux gémissements, que Michael aime entendre comme un rappel constant de sa passion amplifiée. Elle s'écarte de manière ludique avec sa tête, essayant d'échapper à son muscle qui se tortille, mais il poursuit agressivement les profondeurs intérieures avec un coup de langue rapide et sauvage.

"Je l'aime!" elle couine alors qu'il se déplace vers l'autre oreille et lui donne un traitement de bain similaire. . . la faisant devenir encore plus excitée. Emma gémit doucement alors qu'il se déplace sous son menton avec sa bouche, sa langue et ses lèvres. À cet instant, la fille très excitée baisse rapidement les yeux et se concentre sur la grosse bosse à l'intérieur de son pantalon indiquant à quel point son amie est excitée avec elle, la faisant se sentir très spéciale. Elle rêve de le toucher, mais choisit plutôt de profiter de première main de ce qu'il lui fait en ce moment.

Son attention est soudainement concentrée ailleurs alors que Michael immobilise ses bras et déplace sa jambe sur ses hanches et chevauche son corps. Étant dans cette position, elle sent sa bite dressée contre son entrejambe chaud. Emma est excitée par sa forme cylindrique et sa taille qui la touche maintenant. . . et en même temps fantasmer sur ce que l'on pourrait ressentir au fond de sa chatte chaude. Il y a quelques secondes, c'était quelque chose à regarder et à rêver, mais seulement le tissu fin de son short et le jean du sien les séparaient. . . fait briller son corps de désir et d'anticipation.

Il baisse la tête sur sa poitrine, sentant doucement ses seins avec son menton et son visage. Michael se déplace légèrement vers la droite, profitant sauvagement du bourgeon rigide qui est maintenant sur sa joue. Il bouge son visage encore et encore, provoquant une friction qui rend ses mamelons encore plus rigides. Pendant quelques instants, il se contente de la taquiner en frottant son visage sur ses mamelons raides. Sa tige continue de frotter contre son entrejambe dégoulinant alors que l'humidité s'est maintenant réchauffée jusqu'à ce qu'ils ressentent tous les deux son excitation.

Il commence à bouger ses hanches et son entrejambe de manière plus suggestive le long des lèvres douloureuses de sa chatte. Il sait qu'elle peut le sentir. . . car cela enflamme plus d'empressement à l'intérieur d'eux deux. Elle est ravie de la lenteur de ses préliminaires (se souvenant de la façon dont les garçons à l'école ont essayé d'atteindre sous sa robe ou de presser et pincer ses seins), profitant de chaque seconde de leur temps ensemble.

Il lève la tête de sa poitrine, la faisant baisser les yeux et observer ses deux mains prendre avidement chacun de ses seins en sueur, les caressant et les serrant très doucement. Au bout de quelques instants, elle prend sa tête entre ses mains et dirige sa bouche directement vers un mamelon rigide. Elle pensait qu'il y avait quelque chose d'immensément érotique et de très coquin à ce que quelqu'un vous touche à travers le tissu de votre haut. . .alors que ses lèvres s'attardent sur ses mamelons rigides humectant le tissu.

Il commence à lécher son débardeur fin, le rendant humide et ajoutant plus d'excitation à ses jeunes mamelons juste en dessous. Il sent Emma déplacer ses mains vers le bas de son haut. . . et est ravie de la sentir commencer à le tirer vers le haut. Il soulève immédiatement son corps légèrement pour assurer son succès alors qu'il continue de faire rouler sa langue sur ce qu'il sait être ses points d'excitation juste en dessous. Elle veut désespérément sentir ces mêmes lèvres et cette même langue sur ses seins nus alors que le tissu craque sous sa gorge.

Il lève la tête assez longtemps pour sentir la base nue de ses seins sur le point de toucher son menton. Il sent son empressement et avec ses dents, il commence à déplacer son haut sur ses orbes nus et immédiatement et presque sauvagement. . . capture son bourgeon entièrement rigide et la moitié de sa poitrine inexpérimentée dans sa bouche d'attente. Elle gémit sa pure satisfaction alors que ses lèvres bougent ensemble, capturant son mamelon nu pour la première fois. Avec impatience, il commence à sucer son bourgeon turgescent, battant sa langue d'avant en arrière. . . répondre dans l'extase totale.

Il se déplace rapidement vers sa compagne, lui faisant ressentir le même frisson qu'il suce jusqu'au bout, mordant doucement son bourgeon dressé et la faisant gémir beaucoup plus fort qu'avant. Michael attrape les côtés du haut et le tire pour qu'il soit sous son menton, laissant ses seins nus et très sensibles à la merci de son ami qui se tortille !

Il commence à laper d'avant en arrière, faisant briller ses seins avec son vernis spécial. Il commence à saisir ses mamelons avec ses doigts et ses pouces en même temps, les traitant avec un soin supérieur et un service continu. Il lève les yeux vers son visage rougissant et vraiment excité et remarque que la sueur commence à couler sur ses joues, sachant que son propre visage fait la même chose. Il se penche en arrière et plante un baiser sur ses lèvres et en même temps permet à ses doigts de continuer leur magie sur ses seins.

Il continue de saisir et de caresser un sein mais laisse son autre main descendre jusqu'à son ventre tremblant. Plutôt que de plonger immédiatement dans son short, il glisse ses doigts sur son entrejambe haletant. . . la taquinant délibérément en passant ses ongles sur le tissu, sachant que sa chatte énergisée est juste en dessous.

Les vibrations de ses actions excitent même sa propre passion, car il bouge ses ongles d'avant en arrière, provoquant une légère vibration en dessous. Lentement, il déplace ses doigts taquins vers l'intérieur de ses cuisses, continuant le même traitement. . . monter et descendre. . . haut et bas . . .de plus en plus près de son clitoris couvert. Le tissu de ses Daisy Dukes est maintenant presque fumant de passion alors que ses doigts prennent maintenant son précieux petit jardin caché en dessous.

Il sait que cette zone est entièrement nue sous son short, ayant cherché sa culotte quelques secondes plus tôt. Ce même sentiment l'excite. . . alors que ses doigts commencent à taquiner les plis de la peau sous le tissu en denim. Il continue ses manipulations de sa peau tremblante en dessous. . . alors que le bruit de sa fermeture éclair tirée résonne à l'intérieur de la grotte. C'est un son excitant pour eux deux alors qu'il rapproche lentement la languette en laiton de son entrejambe excité.

Alors qu'il tire l'attache plus bas, il permet à un seul doigt de se faufiler à l'intérieur, testant les eaux en dessous et une réponse urgente à cette démangeaison qui doit être grattée pour satisfaire ses désirs. Son majeur (étant le plus long) sonde plus loin à l'intérieur et se déplace lentement le long de sa fente humide, sachant l'état suprêmement excité dans lequel l'esprit d'Emma doit être à ce stade de sa séduction.

Il laisse son doigt embêtant trouver ses lèvres extérieures chauves et se blottit le doigt au-dessus et à l'intérieur dans l'espoir de découvrir son bourgeon de plaisir pleinement excité. Elle est vraiment dégoulinante d'excitation alors qu'il envoie un deuxième doigt à l'intérieur pour ajouter plus de plaisir au clitoris de son amant. Elle commence à déplacer ses hanches sauvagement vers le haut dans l'espoir de faire parcourir à son doigt la distance nécessaire pour satisfaire cette démangeaison qui veut tellement être satisfaite.

Il regarde son visage alors qu'elle ferme les yeux. . . bien excité. Il déplace ses lèvres vers son mamelon rigide et nu et le plonge à nouveau à l'intérieur. Son bourgeon est étonnamment rigide alors qu'il l'agresse oralement avec sa langue et ses lèvres. Au même moment, elle sent le déclic du haut de son short se détacher. . . permettant à ses doigts encore plus de mouvement.

Soudain, les cinq doigts couvrent sa chatte chauve alors qu'il commence à frotter doucement toute la zone. La sensation de ces doigts touchant sa peau nue est au-delà des mots. . . alors que les plis humides commencent à imbiber ses doigts de son jus. Il permet à son majeur de caresser l'intérieur de son tunnel humide, mais pas trop loin. . . le déplaçant d'avant en arrière, en simulant un de ses amis qui meurt d'envie d'être libéré à l'intérieur de son short éclatant.

Il le tord et le tourne doucement. . . augmentant son désir. . .alors qu'il continue son chemin d'entrée et de sortie. . . dedans et dehors . . . dedans et dehors. Ses bourgeons rigides réagissent à cette stimulation entre ses lèvres alors qu'il mord doucement les pointes en forme de gomme avec ses dents, en veillant à ne pas mordre trop fort. Michael sent ses mains descendre désespérément dans son short et déplacer très rapidement ses hanches vers le haut. . .pour seulement une seconde . . .as Emma permet au matériau de passer devant ses joues nues . . .en veillant à les tirer en toute sécurité vers le bas et enfin au-delà de ses chevilles.

S'il savait ce qu'elle pensait à ce moment-là, il aurait peut-être lâché son sexe qui voulait tellement être libéré. Mais au lieu de cela et en accord avec ses désirs antérieurs, il descendit lentement son corps, passa devant son nombril et écartant doucement ses jambes, il vit sa chatte chauve, nue pour la première fois. Certains hommes n'aiment pas lécher la chatte de leur fille, mais Michael avait hâte de l'emmener au prochain niveau de satisfaction totale. N'ayant pas dit un mot pendant plusieurs minutes, Michael rompit son silence.

"Si vous êtes TRÈS chanceux, un gars vous rendra fou en faisant CELA. . . à ta chatte, murmura-t-il. Sans aucune hésitation, Michael déplaça sa bouche vers son ouverture humide, capta instantanément son doux arôme et tendit sa langue pour se glisser entre les lèvres de sa chatte. Elle gémit de protestation, n'imaginant même pas pourquoi quelqu'un la lècherait là, mais bientôt ses hanches se débattirent avec enthousiasme alors qu'il commençait à faire lentement courir sa langue de haut en bas sur sa fente complètement excitée.

Comme déjà mentionné, elle était déjà très mouillée, et il adorait qu'il l'ait excitée à ce point. Son goût était doux et délicieux et très habilement et patiemment, il commença à laper ses lèvres avec sa langue passionnée et passionnée. Après plusieurs minutes de stimulation, il localisa son clitoris et le taquina du bout de sa langue apportant une joie qu'elle n'avait jamais ressentie auparavant. En conséquence, ses gémissements résonnaient sur les murs de la grotte.

"Michael, oh mon Dieu, Michael," gémit-elle, alors qu'il léchait et continuait à lui lécher la chatte. L'homme excité a attaqué son nid d'amour avec une nouvelle ferveur, donnant des coups de langue et des coups de langue à son clitoris, puis roulant sa langue vers le bas pour glisser à l'intérieur d'elle, cajolant de plus en plus de son jus. Au moment où il est retourné à son clitoris et l'a encerclé avec le bout de sa langue. . . avant de laper généreusement, elle gémissait maintenant continuellement.

Il anticipa ce qui allait suivre alors qu'il posait ses mains moites sur ses hanches alors que la fille commençait à s'agiter presque férocement alors qu'elle jouissait encore et encore alors que sa langue continuait à exercer sa magie sur son clitoris. Après presque une minute ou plus, elle devint finalement silencieuse. Baissant les yeux, elle regarda Michael lever la tête avec son jus sur ses lèvres et son visage.

"Comment était-ce, mon amant excité?" demanda-t-il en s'essuyant la bouche avec sa manche.

"Incroyable Michel. J'espère que ça ne vous a pas dérangé de le faire. C'était tellement génial. Maintenant je sais ce qu'un gars pourrait faire. . . pour m'exciter. Mais n'est-il pas temps pour vous d'avoir votre tour ? elle a demandé.

L'avoir totalement nue devant lui lui a permis de lui apprendre plus facilement ce que les gars attendraient en retour. . . pour ce type de préliminaires. D'abord, il l'aida à se mettre rapidement à genoux, puis il s'arrêta. Elle le regarde se lever, presque en riant alors qu'elle observe son long manche qui se presse fermement vers l'extérieur contre son short. Maintenant qu'elle avait libéré son corps du dernier lambeau de couverture, la jeune fille satisfaite attendait avec impatience de voir ce qui se passerait ensuite sous sa tutelle. Il tend rapidement la main et trouve son sac à dos. Il baisse les yeux et est encore plus excité alors qu'elle ouvre légèrement ses jambes de manière suggestive. . . presque comme une taquinerie. Les lèvres nues de sa chatte ont toujours l'air humides et pleinement excitées alors qu'il se tient devant elle. Il pose le sac à dos sur la couverture puis dit :

"Emma, ​​reste à genoux. Il est temps pour toi de voir ce que je cache sous ce short," dit-il avec un sourire malicieux sur le visage. Elle ajuste son corps pour qu'elle soit maintenant face à lui sur ses genoux comme il l'a demandé. Ce léger mouvement fait légèrement trembler ses seins nus. Il la regarde se blottir soigneusement contre sa taille, mourant d'envie de voir sa bite. Elle regarde avec des yeux presque sauvages le long manche qui s'enfonce contre le tissu de soie noire. Ses mains commencent à se lever pour le toucher.

« Juste un instant Emma… qu'est-ce que tu fais ? Tu dois être polie et demander gentiment avant de prendre des choses. Il baissa les yeux sur sa poitrine vers la jolie fille à genoux en dessous, complètement nue et désireuse de lui plaire de toutes les manières possibles.

"D'accord... puis-je sortir cette GROSSE BITE ? Je veux la voir... et peut-être faire des trucs amusants avec, si tu veux bien m'apprendre," dit-elle avec un sourire diabolique sur le visage.

(A suivre avec votre soutien et vos suggestions)

Articles similaires

La grande guerre 3033 partie 2

Quand Jack venait de terminer sur le champ de tir quand Jack, comment pouvez-vous tirer avec cette arme, tous ceux qui ont tiré avec cette arme ont été brûlés de l'intérieur vers l'intérieur ou ils ont juste été tués. Jack a maintenant remarqué qu'il avait été découvert et a juste dit J'ai ramassé les armes et j'ai juste commencé à tirer. Pourquoi est-ce que quelque chose ne va pas. Jack a demandé. John était maintenant au téléphone pour dire au président qu'ils avaient trouvé l'un des deux Umbra et qu'il ne sait pas ce qu'il est. OK, merci pour...

1.4K Des vues

Likes 0

Jument Monté

JoJo est une belle femme musulmane de 36 ans, séparée de son mari depuis un an. Elle est l'amie d'un partenaire commercial du Moyen-Orient. Elle m'a invité à venir chez elle. Elle est arrivée à la maison en même temps que j'arrivais, nous nous sommes salués, sur ce, elle tourne rapidement les talons, et se dirige vers la porte arrière de la maison. Je regarde son cul dans ce jean moulant. Je devais atteindre et ajuster ma bite dans mon pantalon. Je suis mal à l'aise avec ma bite dure dans son alignement actuel. Je gémis intérieurement, imaginant ce que je...

1.5K Des vues

Likes 0

Comment casser votre gosse Ch. 1

La relation de Tyrone et Emma a commencé en ligne. Ils se sont rencontrés sur un site d'avatar et étaient tous les deux très friands d'idées coquines. Une relation a rapidement commencé, mais elle n'a jamais été stable. Quelques semaines après le début de la relation, Emma s'est enfuie. Pourquoi? Était-ce parce que Tyrone était trop contrôlant ? Était-ce parce qu'il n'était pas assez bon ? Il a semblé le penser pendant des mois. Jusqu'à ce qu'ils se rencontrent à nouveau en ligne et se remettent en couple. Mais, comme le montre le mouvement d'horlogerie, elle s'enfuit une fois de plus...

1.6K Des vues

Likes 0

A Fantasy Too Far Chapitre 3

CHAPITRE 3 Elle se ressaisit à temps pour aller travailler comme si de rien n'était. Juste un lundi matin normal. Elle supposait que tout bien considéré, elle n'était pas vraiment faite pour être une esclave de sous-sol pour le reste de sa vie après tout, mais vivre son fantasme aurait été mieux si cela avait duré plus longtemps. Bien que tout comme les contes de fées et les comédies romantiques se terminant au mariage, les histoires et les jeux de rôle de briser la volonté d'un esclave kidnappé s'arrêtent toujours après les parties passionnantes. La routine monotone de la vie quotidienne...

1.5K Des vues

Likes 0

Notre amitié amoureuse

Bonjour, je suis nouveau dans l'écriture d'histoires de sexe, alors soyez doux. Pour l'histoire, je vais me faciliter la tâche en utilisant des personnes que je connais comme personnages. Dans ce cas, je serai moi-même et le ferai à la première personne et le fruit de cette aventure littéraire sera une fille que je connais appelée Sarah. Permettez-moi d'abord de me décrire, je m'appelle Craig, je mesure 6 pieds et 184 livres. J'ai une belle image (je pense/j'espère), qui comprend un pack de six, des yeux bleus et une belle ligne de mâchoire. Oh et les cheveux bruns. Ensuite, la fille…...

1.4K Des vues

Likes 0

Juste un trajet en bus ... Honnête 3

Le monde semblait juste se figer. Je ne pouvais pas y croire, j'avais l'impression qu'elle m'avait complètement trahi, même si nous ne nous connaissions que depuis un jour et un peu, c'était comme un poignard dans le cœur, pourquoi était-elle si dragueur aujourd'hui, elle doit savaient ce qu'elle faisait, mais elle le faisait quand même même si elle avait un petit ami. Ne voulant pas y penser un instant de plus, j'ai fermé la page et le monde a recommencé à tourner. « RALPH ÉCOUTEZ-VOUS ? Cria le professeur depuis le devant de la classe comme ils le font. « Ouais » ai-je crié sans...

1.4K Des vues

Likes 0

Ange 2

Ange 2 © Ceci est un fantasme. Toute ressemblance avec des personnes ou des lieux réels est fortuite. ******************************************************** ******************* Angel regarda avec surprise, alors que l'homme à l'air drôle est le pantalon rayé tamponnait les larmes coulant sur son visage avec sa queue. Qui es-tu? Elle a demandé. Il s'arrêta de pleurer assez longtemps pour répondre. Je pensais que tout le monde le savait. Il a dit. « Je suis le chat à queue nue. » dit-il en agitant fièrement sa queue. « La plupart m'appellent simplement Stripe. Tu vois combien de temps ma queue est-elle ? Les rayures ne sont-elles pas...

1.4K Des vues

Likes 0

Maison de l'Enfer

Copyright 2018 par l'auteur. Tous les droits sont réservés. Maison de l'Enfer Par Randy MacAnus Alors que j'étais assis à vérifier mon mur d'écrans, je me suis dit : C'est bien d'être riche. Vous pouvez vous permettre les loisirs les plus délicieux ! J'ai beaucoup de passe-temps, mais mon préféré est de casser des collégiens hétérosexuels et de les transformer en putes pour hommes. Il existe bien sûr des moyens simples de le faire par des « voyous ». Mais j'aime être créatif et élégant dans mes perversions. Maintenant, remarquez qu'il y a beaucoup de jeunes hommes vraiment bons et décents, qui ne...

1.4K Des vues

Likes 0

« Voulez-vous que deux de moi ? »

« Voulez-vous que deux de moi ? » Cela se passe dans un futur très proche….. ….Je suis Lisa, et j'ai fait un grand pas et j'ai secrètement mis ensemble un clone et une combinaison robotique de moi-même. Mon entreprise pensait que c'était juste la dernière fille robot que j'avais créée. J'ai attendu que le bon gars pour le tester. J'ai enfin trouvé ce que je cherchais. Il était beau, sexy et jeune. Parfait…. --------- …Ron…. … J'ai reçu des informations sur une entreprise qui souhaitait que quelqu'un essaie sa dernière fille robot. J'ai regardé et ça m'a semblé intéressant. Je les ai contactés...

1.5K Des vues

Likes 0

Courbes : un véritable entraînement

Ben venait d'avoir 26 ans lorsqu'il a pris le poste. Sa mère et sa sœur avaient vraiment commencé à faire de l'exercice après les excès des vacances et, début février, elles s'entraînaient cinq fois par semaine. Ni la mère ni la fille n'étaient particulièrement en surpoids, mais elles ont apprécié le temps passé ensemble et elles ont remarqué presque immédiatement qu'elles avaient plus d'énergie. Les deux ont fait une routine et s'y tenaient. Barbara et Torey Reynolds étaient membres de Curves, un centre d'exercice basé sur un circuit réservé aux femmes. Il y en avait plusieurs près de chez eux, dont...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.