Notre amitié amoureuse

153Report
Notre amitié amoureuse

Bonjour, je suis nouveau dans l'écriture d'histoires de sexe, alors soyez doux.

Pour l'histoire, je vais me faciliter la tâche en utilisant des personnes que je connais comme personnages. Dans ce cas, je serai moi-même et le ferai à la première personne et le fruit de cette aventure littéraire sera une fille que je connais appelée Sarah.

Permettez-moi d'abord de me décrire, je m'appelle Craig, je mesure 6 pieds et 184 livres. J'ai une belle image (je pense/j'espère), qui comprend un pack de six, des yeux bleus et une belle ligne de mâchoire. Oh et les cheveux bruns.

Ensuite, la fille… Je ne connais pas sa taille, mais je suis doué pour deviner et je devinerai 5' 4". Elle est mince, comme un peu trop mince à mon goût mais seulement un peu, je ne poserais toujours aucune question (d'où j'écris une histoire sur elle lol). Elle a les cheveux noirs, les yeux marrons et un visage très mignon.

------

Bon maintenant pour le scénario, je vais essayer de vous attirer ici avec un arrière-plan profond – Cela échouera probablement.

La mère et le père de Sarah se sont séparés il y a longtemps et sa mère a déménagé peu de temps après, après avoir rencontré un gars sympa avec qui ils ont finalement emménagé. Il est devenu une figure paternelle pour elle et la vie était belle. Nous avançons rapidement dans le présent (9 ans environ) et malheureusement, la vie à la maison pour elle a beaucoup changé. La relation de sa mère s'effondre et pire encore, ils doivent déménager. Elle doit quitter sa maison, qui a été sa maison pendant une bonne partie de sa vie.

Sarah étant l'aînée, c'est pire, car sa mère ne trouve pas d'endroit où elle doit emménager avec sa mère, la grand-mère de Sarah, où il n'y a pas assez de place. Sarah est donc obligée de s'arrêter chez son amie. Cela lui donne une vie presque stable pendant quelques semaines, jusqu'à ce que son amie se retrouve dans une tragédie et ne puisse plus avoir Sarah là-bas.

C'est là que j'interviens, étant une amie de Sarah, je lui dis qu'elle peut rester chez moi aussi longtemps qu'elle le souhaite. J'ai un beau lit double et un canapé dans ma chambre. Je lui dis que je dormirai sur le canapé et qu'elle pourra dormir dans le lit. N'ayant guère d'autre choix, elle accepte. Ma mère la fait se sentir chez elle dès le départ, le premier jour de son séjour chez moi se passe bien et elle s'amuse vraiment.

Plus tard dans la soirée, nous nous asseyons tard pour parler de la situation dans laquelle elle se trouve et nous nous connectons vraiment et rigolons bien de Celebrity Juice (émission de télévision - Pas de référence sexuelle, lol).
Puis, quand je la surprends à s'endormir, je la soulève et l'emmène au lit. Elle est choquée et reprend rapidement conscience en riant en me demandant ce que je fais…

"Eh bien, tu es clairement fatigué mais tu ne veux pas encore te coucher parce que c'est gênant, alors je vais juste te mettre au lit, trié." J'ai dit.

Elle rougit et répond : « Vous pouvez le dire ? »

"Je suis intelligent, souviens-toi haha." - (Oh ouais, je fais partie de ces gens qui savent un peu tout et ne perdent jamais d'arguments - un con en gros)

« Grosse tête », rigole-t-elle.

Je la porte dans ma chambre et la repose sur le lit. "D'accord, je vais prendre une douche et me raser, mets-toi à l'aise."

Je suis allé prendre une douche et je me suis rasé, quand je reviens, elle est assise sur le lit, elle a l'air mal à l'aise, dégouline de mouille et sèche mes cheveux avec une serviette. maintenant Sarah c'est une instruction simple. Ne soyez pas un dingbat.

"Désolé, je ne peux pas me détendre, tu as été si gentil et j'ai l'impression d'être imposant." dit-elle, pathétiquement.

J'arrête ma vanité et lui lance un regard sévère : « Sarah, tu me connais. Je ne te laisserais même pas passer la porte si je n'en étais pas complètement satisfait. Ne t'ai-je pas fait sentir le bienvenu ?

Choquée, elle sursaute et me regarde avec un visage presque affolé : « Oh non, ce n'est pas si honnête, tu as été incroyable. Aujourd'hui a été le meilleur que j'aie eu depuis longtemps, juste me détendre et parler. Je suis désolé, je ne voulais pas vous faire croire que j'étais ingrat ou quoi que ce soit.

J'ai placé mes mains sur ses épaules et lui ai dit : « Alors détends-toi. Maintenant, que diriez-vous d'une douche ? Cela pourrait-il vous aider à vous détendre ? »

"C'est en fait une excellente idée", répond-elle.

"Ce sont les seuls que j'ai", dis-je alors qu'elle part pour la salle de bain avec son équipement de couchage à la main.

Pendant qu'elle se douche, je prépare mon lit, le canapé avec un drap et un oreiller, et je me mets à l'aise. Pas la chose la plus facile à faire.

Un demi-film de Stephen King plus tard, elle arrive vêtue d'un t-shirt et d'une culotte et se met au lit.

"Qu'est-ce que vous regardez?" elle demande.

« Rédemption de Shawshank »

"Est-ce bien?"

"Tu n'as pas vu Shawshank ?!"

"Non? Dois-je avoir ?

« Ce n'est que le film numéro un d'IMDB de… jamais ! »

"Tu es vraiment un nerd", rit-elle.

Je reviens au début et elle se sent à l'aise pour le regarder.
Mais avant même qu'Andy n'atteigne le tribunal, elle jappe "Craig, ça ne va pas marcher."

« Cela ne fait que commencer, donnez-lui une chance. »

« Non, pas le film. Cette. Je ne peux pas dormir dans ton lit pendant que tu dors sur ce canapé. Je veux dire que vos pieds sont sur le bord pour l'amour du Christ.

"Je vais bien, c'est en fait assez confortable." Je ments.

Elle me lance juste un regard qui crie "Je ne suis pas un idiot".

Je soupire et dis: "D'accord, alors, que proposez-vous? .. Parce qu'aucun de mes invités ne dort sur ce salaud inconfortable, c'est sûr."

"Allez dans le lit."

« Ooo fougueux ! »

"Je suis sérieux, entrez, nous sommes amis, il n'y a aucune raison pour laquelle nous ne pouvons pas partager un lit."

Je saute et plonge dans le lit.

"Tu as vraiment raté ton lit, n'est-ce pas haha"

"Chut, regarde le film."

Nous nous installons et au moment où le Heywood se fait casser les jambes, nous sommes blottis contre moi et je commence à avoir des pensées impures.
Elle bâille et roule alors on se met à la cuillère. « J'ai froid, rapproche-toi. » Elle dit.

J'oblige et maintenant ma bite repose doucement entre ses fesses, la hampe coulant le long de son cul et reposant contre le haut de ses jambes.
Elle le sent et pousse doucement ses hanches d'avant en arrière et demande "Est-ce votre..."

"Ouais, désolé je vais bouger...", je l'interromps.

"Ne le fais pas" dit-elle, "C'est bon, je ne m'y attendais pas haha"

Je ris mais je ne peux m'empêcher de remarquer que ma bite a soudainement une montée de sang, et elle se contracte un peu, grossissant très légèrement. Je cache l'augmentation soudaine avec une légère torsion de la hanche et fais de mon mieux pour l'empêcher de grandir davantage. Mais plus j'essaie, plus ça grandit.
Maintenant, je ne peux pas le cacher, il pousse doucement contre elle, devenant de plus en plus dur, au moment où il est dressé, mon visage est rouge vif de gêne et la nuque est rouge, clairement troublée par cette érection soudaine.
J'ai décidé de m'y attaquer de front, en essayant de fausser la confiance du sujet. "Ignore ça, désolé haha", tout en imaginant ma bite claquer dans et hors d'elle.

Mon rythme cardiaque augmente et elle sent ma poitrine battre contre son dos. Elle se tourne vers moi et dit « Qu'est-ce que tu fais ? Je n'ai même rien fait ? haha"

"Désolé je…"

"Ne vous excusez pas, ça va", dit-elle et me sourit.

Je souris en retour et nous nous retrouvons simplement à sourire l'un à l'autre. Ce moment semble durer toute une vie et pendant tout ce temps, tout ce que je pouvais penser était à quel point elle était soudainement belle. Je n'y avais pas vraiment pensé, mais à ce moment-là, sa beauté brillait.

Elle se glissa sur les draps, comblant le léger écart entre nous et m'embrassa doucement sur les lèvres. J'ai rendu le bisou, puis nous sommes tous les deux tombés dans un baiser romantique au cinéma.

Je l'ai doucement poussée sur le dos et j'ai ouvert ses jambes avec l'une des miennes et je suis monté sur elle, ma bite maintenant palpitante se frottait contre elle, pensant que mon boxer et sa culotte, alors que je la séchais, l'embrassaient tout le temps .

J'ai glissé mes mains sur elle puis j'ai enlevé son t-shirt, révélant une belle paire de seins. J'ai rapproché ma tête et embrassé son cou 3 ou 4 fois, puis je suis descendu jusqu'à son épaule puis sur sa poitrine, sur ses seins alors que mes mains chaudes caressaient tendrement chaque centimètre d'elle. Ensuite, j'ai levé la tête et j'ai glissé mes mains douces le long de ses côtés, jusqu'à sa culotte, que j'ai doucement saisie et avec le soulèvement de ses jambes, elle m'a aidé à retirer.

Cela a révélé une magnifique petite chatte, avec une piste d'atterrissage soigneusement rasée. Je pris ses jambes et les plaçai ensuite à l'intérieur de mon coude pendant que je tenais son corps avec mes mains douces et chaudes. J'ai ensuite commencé à embrasser son ventre et j'ai avancé régulièrement et passionnément jusqu'à sa chatte en attente, que j'ai doucement embrassée puis taquinée avec ma langue chaude et humide. Toutes mes actions précédentes l'avaient déjà mise en route et elle était mouillée et prête, mais j'ai continué avec ma friandise orale, léchant furieusement alors que mes mains chaudes tenaient ses hanches. Elle gémit doucement alors que ma langue s'éloignait de son clitoris tremblant.
J'ai senti ses jambes trembler alors qu'elle commençait à jouir, puis elle laissa échapper un gémissement aigu alors que ses jambes se déchaînaient et qu'elle jouissait lourdement.

Ma bite palpitant, je grimpai sur elle, l'embrassant tout le long. Au moment où j'ai atteint ses lèvres avec les miennes, ma bite a rencontré sa petite chatte chaude. La tête de mon membre palpitant a doucement touché les lèvres de son vagin. Avec cela, je pouvais voir sur son visage qu'elle le voulait, et avec une tendre poussée, ma bite s'est enfoncée dans sa chatte. Avec elle si serrée, il n'a pas pénétré, mais avec une légère pression, j'ai poussé mon chemin et j'ai plongé en elle. Je suis entré de quelques centimètres et j'ai lentement glissé vers l'extérieur, tout en embrassant son cou et elle a fait de doux sons de plaisir.

Mon cœur s'emballant, j'ai plongé plus loin, et reculé de quelques centimètres, et encore plus, et sorti. Encore et encore, jusqu'à ce qu'elle ait l'intégralité de ma bite palpitante nichée joyeusement dans son paradis accueillant. Avec cela, j'ai commencé à pousser dans un rythme sensuel. Sa chatte chaude et humide serrait ma bite alors que j'avais confiance en elle.

Nous avons continué ainsi, ma bite entrant et sortant de son petit trou étroit pendant des heures jusqu'à ce que nous n'en puissions plus. Le plaisir nous envahit. Nous avons atteint l'orgasme et elle a gémi contre mon épaule alors que ses ongles grattaient mon dos, le plaisir l'accablant, alors que ma bite faisait ses derniers coups et je déchargeais ma charge fumante en elle.

Nous nous sommes effondrés l'un contre l'autre, en nous embrassant et en nous faisant des câlins. Finalement, nous nous sommes endormis, empêtrés dans les bras l'un de l'autre.

Articles similaires

Brianne

Elle était toujours aussi belle aujourd'hui. Elle portait une jupe bleue, elle était assez courte, et un t-shirt vert. Elle était assez petite elle-même, seulement environ 5'4 . Elle avait des cheveux mi-longs, bruns, légèrement bouclés, qui lui arrivaient jusqu'à l'épaule. Ses seins étaient de taille moyenne, probablement un bonnet C. Elle avait aussi une belle crosse, elle était légèrement large sur sa petite carrure. Ses yeux étaient étonnamment verts et son sourire était toujours aimable et chaleureux. J'avais le béguin pour elle depuis aussi longtemps que je me souvienne, depuis le retour à l'école primaire. Elle s'appelait Brianne. Je l'ai...

289 Des vues

Likes 0

Grand-père Joe

C'est une histoire sur moi et mon grand-père. Mon grand-père Joe était dans la soixantaine, chauve, grand et avait un gros corps d'ours. Il était vraiment fort. Il était aussi très poilu. J'étais un joufflu de 16 ans. Gros cul et seins pendu. J'étais un garçon glabre et lisse. J'avais une petite bite. Je n'avais aucune connaissance du sexe ou quoi que ce soit. Je ne me suis même jamais masturbé, la seule fois où je suis venu, c'était pendant les rêves humides. Un jour, ma famille m'a dit d'aller rester avec Joe. Joe vieillissait et avait besoin d'aide à la...

256 Des vues

Likes 0

Mon collègue de bureau sexy - III

Je ne pouvais pas sortir Vathsala de mon esprit. Elle n'était pas une reine de beauté comme je l'ai mentionné plus tôt, mais elle était définitivement attirante et sexy. Maintenant que j'ai eu deux rencontres avec elle, toutes très érotiques et sensuelles, elle occupait totalement mon monde. Et elle me devait ce qu'elle avait la dernière fois quand j'étais coincé sous sa table et je ne l'ai pas oublié. Vathsala m'a évité pendant les jours qui ont suivi cet incident, et j'étais plutôt contrarié par tout le problème. « Qu'est-ce que je lui ai fait de mal ? » Je me suis toujours demandé...

224 Des vues

Likes 0

Mon professeur sexy_(0)

La cloche sonna. Mon professeur s'appelait Ella maya. Elle était si chaude. Elle avait des seins énormes qui sortaient, J'ai adoré quand elle se penchait. On pouvait voir son cul. « Lewis, s'il vous plaît restez derrière vous pouvez partir ! » Tout le monde s'est précipité. Je n'ai rien fait de mal ? « Tu veux de l'aide supplémentaire ? On peut aller chez moi maintenant si tu veux ? Je vais téléphoner à tes parents ? Ouah. O-oui s'il vous plaît dis-je. Elle sourit. Elle a ensuite téléphoné à mes parents et nous nous sommes rendus chez elle en voiture. *l'aide est...

220 Des vues

Likes 0

Leur monde partie 3

Je ne sais toujours pas combien d'heures j'ai passé à l'intérieur de ce terrible hangar de stockage en aluminium, ligoté comme un porc... . Qu'avais-je fait de mal ? Qu'avais-je fait pour mériter cette torture inhumaine ? C'était le pire. Je n'avais rien fait de mal. Tout ce que j'ai fait, c'est aider ma femme Monica et son amant Randy à se préparer pour une fête à laquelle ils allaient. Puis, alors qu'ils étaient presque prêts à partir, Randy a commencé à me gifler comme une poupée de chiffon, sans aucune raison. J'avais été parfaitement respectueux envers lui et ma femme...

214 Des vues

Likes 0

Jument Monté

JoJo est une belle femme musulmane de 36 ans, séparée de son mari depuis un an. Elle est l'amie d'un partenaire commercial du Moyen-Orient. Elle m'a invité à venir chez elle. Elle est arrivée à la maison en même temps que j'arrivais, nous nous sommes salués, sur ce, elle tourne rapidement les talons, et se dirige vers la porte arrière de la maison. Je regarde son cul dans ce jean moulant. Je devais atteindre et ajuster ma bite dans mon pantalon. Je suis mal à l'aise avec ma bite dure dans son alignement actuel. Je gémis intérieurement, imaginant ce que je...

205 Des vues

Likes 0

A Fantasy Too Far Chapitre 3

CHAPITRE 3 Elle se ressaisit à temps pour aller travailler comme si de rien n'était. Juste un lundi matin normal. Elle supposait que tout bien considéré, elle n'était pas vraiment faite pour être une esclave de sous-sol pour le reste de sa vie après tout, mais vivre son fantasme aurait été mieux si cela avait duré plus longtemps. Bien que tout comme les contes de fées et les comédies romantiques se terminant au mariage, les histoires et les jeux de rôle de briser la volonté d'un esclave kidnappé s'arrêtent toujours après les parties passionnantes. La routine monotone de la vie quotidienne...

199 Des vues

Likes 0

Guillaume Potter

Guillaume Potter L'histoire de William Potter est plus difficile à raconter que les précédentes. Peut-être qu'il serait préférable de commencer par son arrestation à New Haven Connecticut en 1662. (Remarque : les procès des sorcières de Salem ont eu lieu en 1692.) Son fils adulte John Porter avait avoué au pasteur de l'église qu'il avait vu son père commettre un acte sexuel avec un veau. Le ministre est allé voir les autorités et leur a dit ce que lui avait dit John. Lorsque les autorités sont allées voir Jean pour entendre son histoire, il a refusé de leur parler. Ils l'ont...

123 Des vues

Likes 0

Formé pour servir

J'étais dans ma chambre à l'étage pendant que mes parents organisaient leur fête annuelle du Nouvel An en bas. Les seules salles de bain étaient à l'étage et la salle de bain des invités était juste au bout du couloir de ma chambre, alors j'ai entendu des gens monter et descendre les escaliers. Je venais d'enfiler mon pyjama et j'étais assise sur le côté de mon lit en train de regarder des publicités dans Popular Mechanics lorsque la porte de la chambre s'est ouverte. C'était Mme Smythe qui vivait de l'autre côté de la rue. Elle portait une robe bleu tafata...

25 Des vues

Likes 0

Le copain de ma soeur

Le copain de ma soeur par Larry Malone Même quand j'étais très jeune, j'adorais jouer avec mon trou du cul. J'ai toujours été, ce que j'ai découvert plus tard, appelé «érotique anal». J'aimais avoir quelque chose dans mon petit trou du cul. Cela a commencé quand ma mère a collé un doigt lubrifié à la vaseline dans mon trou pour faciliter l'utilisation d'une buse de lavement quand j'étais très petite. C'était si bon que j'ai toujours essayé de reproduire cette sensation avec mon doigt, la buse de lavement, les carottes, les bâtonnets lisses et en vieillissant, la tête de mon GI...

0 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.