Ange 2

126Report
Ange 2

Ange 2
© Ceci est un fantasme. Toute ressemblance avec des personnes ou des lieux réels est fortuite.
******************************************************** *******************
Angel regarda avec surprise, alors que l'homme à l'air drôle est le pantalon rayé tamponnait les larmes coulant sur son visage avec sa queue.

"Qui es-tu?" Elle a demandé. Il s'arrêta de pleurer assez longtemps pour répondre. "Je pensais que tout le monde le savait." Il a dit. « Je suis le chat à queue nue. » dit-il en agitant fièrement sa queue. « La plupart m'appellent simplement Stripe. Tu vois combien de temps ma queue est-elle ? Les rayures ne sont-elles pas belles ?

Angel a convenu que la queue était en effet belle, puis a demandé. « Pourquoi m'as-tu appelé ces noms désagréables ? »
Déconcerté par sa question, il s'agenouilla près d'elle et lui caressa l'intérieur du genou. "Tu es sûr que tu n'es pas une salope ?" Il tendit la main plus haut pour toucher sa cuisse près de sa culotte en lambeaux.

Angel avait peur. Les coussinets doux sur le bout de ses doigts étaient si bons ; elle ne voulait pas vraiment qu'il arrête. Elle sentit une étrange chaleur dans son abdomen. Son contact devenait un peu personnel. Pour le distraire, elle a demandé : « Peux-tu vraiment réparer ma culotte ?

"Bien sûr, je peux. Voulez-vous que je les répare avant ou après ? » Il caressait maintenant ses deux cuisses, se déplaçant lentement plus haut. Avant qu'Angel ne puisse répondre, dit-il. « Levez vos hanches et je vais réparer la culotte tout de suite. »

Elle a voulu protester mais elle a levé ses fesses hors du chemin à la place. Il les fit descendre sur ses genoux jusqu'à ses pieds avec un mouvement fluide. « Pieds s'il vous plaît. » Il a dit. « Beaux talons. " a-t-il fait remarquer en se levant. Puis le Chat à Queue Rayée enfouit son nez dans l'entrejambe de sa culotte en lambeaux reniflée.

« Quel arôme merveilleux ! » Il sourit avec extase. "Non ne te lève pas Ah... Angel." Il a dit. "Je vais les réparer tout de suite." Dit Stripe en froissant sa culotte en boule. « Maintenant, regardez attentivement. » Sur ce, il referma sa main gauche sur la culotte de coton en lambeaux, la cachant de la vue. Puis il passa sa main droite au-dessus de la gauche et marmonna quelques mots. Puis il lança la boule de coton en l'air. Il a disparu dans un nuage de fumée.

Puis une nouvelle paire de culottes a flotté pour atterrir sur les genoux d'Angel. « Sur mon, comment avez-vous fait ça ? » Elle haleta. "C'est une salope secrète... ah... Ange." dit Stripe. "Je peux faire toutes sortes d'autres choses aussi." Il s'est vanté de la remettre sur ses pieds. « Et cette parcelle de pelouse là-bas ? Ou voulez-vous me payer ici ? »

"Faire quoi?" demanda Angel. Elle avait une sensation d'enfoncement dans son estomac. Il n'était pas trop difficile de deviner ce qu'il voulait. Elle rougit, sentant une sensation complètement nouvelle dans son entrejambe. Stripe fit remuer ses moustaches en roulant des yeux. "Ici ou dans l'herbe." Il a insisté. "Tu me dois Slut ou Angel si tu veux."

« Je vous dois… Eh bien, je suppose que l'herbe serait meilleure. » Elle a dit en se demandant pourquoi elle avait accepté… "Je dois être folle !" Pensa-t-elle en le laissant la conduire hors du chemin.

Le carré d'herbe était à l'ombre d'un grand chêne. Quand ils atteignirent le milieu de Stripe, lâchèrent sa main et reculèrent. « N'enlevez pas vos chaussures juste la robe, s'il vous plaît. » Il se lécha les lèvres et tira sur ses moustaches.
Angel ne pouvait pas s'en empêcher. Avant qu'elle ne s'en rende compte, elle laissa tomber sa robe sur l'herbe et se tint nue, à l'exception de ses chaussettes et de ses chaussures à talons hauts. Elle rougit jusqu'aux mamelons de ses seins et gloussa. « Voudriez-vous réparer ma robe aussi ? »
Stripe la regarda avec des yeux globuleux. "Tu es si belle que je ferais n'importe quoi pour toi!" Il a fait une pause "Si vous êtes assez bon." Il a fini. Il réfléchit quelques secondes puis dit. « Je vais te faire par derrière. Mains et genoux s'il vous plait !
Elle rougit à nouveau lorsqu'il enleva ses chaussures et enleva son pantalon. Son truc ne ressemblait pas tout à fait aux photos qu'elle avait vues, mais c'était un chat. Stripe agita sa bite grandissante vers la fille debout dans l'herbe. "Bien, qu'attendez-vous? Mettez-vous à quatre pattes !

Obéissant, Angel descendit et attendit de voir ce qu'il ferait. « Vous devez savoir que je suis nouveau dans ce domaine. » Dit-elle en regardant sa bite. « Est-ce que tu vas mettre cette chose en moi ? Si c'est ce que vous avez l'intention de faire. Cela ne conviendra pas.

Stripe la regarda avec étonnement. La salope ressemblait à une salope, mais elle n'a pas agi ou sonné comme une salope. En fait, elle agissait comme si elle n'avait qu'une vague idée de ce qu'elle était censée faire. Il devenait très excité. Il a caressé son "truc" à la taille qu'il pensait qui conviendrait le mieux à la salope. Pas trop grand, pas trop petit juste comme il faut, il l'a agrandi après avoir commencé.

« Quel cadeau que la chance m'a offert. » Il marmonna. "Une toute nouvelle salope."

"Qu'est-ce que vous avez dit?" demanda Angel. Elle se sentait folle à quatre pattes et nue aussi.

"Rien, rien d'important... ah... Angel." dit Stripe en s'agenouillant derrière elle. « Ici, laissez-moi vous aider à vous mettre dans la bonne position. » Il a d'abord écarté ses genoux, puis lui a fait cambrer le dos.

Angel se sentait non seulement idiot mais aussi un peu effrayé. Les contacts de l'homme chat devenaient un peu trop intimes à son goût. Cependant, son corps a répondu à son toucher. Sa chatte formellement «vierge» était humide d'anticipation.

Il ôta son haut-de-forme rayé et le posa doucement sur l'herbe. "Je serai très doux au début." dit-il calmement. Puis à la surprise d'Angel, il lui agrippa les hanches puis lécha sa fente exposée avec sa longue langue de chat rugueuse. Angel rougit rouge betterave.
"Oh!" Elle haleta. « C’est méchant mais ça fait tellement du bien ! Refais-le!" Elle roucoula. Stripe se conformait généralement aux ordres d'une salope, en particulier une douce comme Angel. Il a commencé à la lécher avec de longs coups de langue. De temps en temps, sa langue atteignait un pouce ou plus de profondeur dans sa chatte, puis dans son cul.

« Oooon ! » Elle miaula de plaisir. Son souffle se fit par petits halètements « N'arrête pas, c'est merveilleux ! »

Stripe la lécha jusqu'à ce que sa chatte suinte du jus de fille le long de ses cuisses tremblantes. Haletant d'excitation, elle gémit à chaque léchage profond. Le rougissement s'étendit sur une grande partie de son corps maintenant. Stripe a souri comme le chat qui a eu le canari. Angel était à lui maintenant. Il pouvait lui faire presque tout ce qu'il voulait. Puis il entendit les mots.
"Fais le! Putain… baise-moi ! Elle roucoula bruyamment. « Oooon ! Fais le!"

Le genou rayé s'est approché et a enfoncé la tête enflée de sa bite dans sa chatte. C'était sa première vraie bite même si c'était un homme chat. "Oh! C'est gros." Elle haleta. "Est-ce que ça fait mal?" Demanda-t-il en faisant une pause.

"Un peu." Elle gémit. "Va lentement. Laissez-moi m'y habituer. Il a pompé sa tête de bite plus grande. Puis il s'enfonça lentement plus profondément dans son corps. Il ne s'est pas arrêté jusqu'à ce qu'il rencontre une résistance. Angel hurla de douleur. "Sors-le! Sors-le! S'il vous plaît, sortez-le ! C'est trop grand!"

"Nous venons de commencer." remarqua-t-il avec désinvolture, pompant sa bite dedans et dehors. "Ça s'ameliore."

Angel ne pouvait pas s'échapper; sa prise sur ses hanches était trop forte. « Arc le dos et tombe sur tes coudes salope ! » ordonna-t-il, la baisant plus fort. Chaque fois que ses hanches poilues lui giflaient le cul, ses seins rebondissaient. Elle tomba maintenant, l'herbe grattait légèrement ses mamelons. Angel gémit et gémit, de douleur et de désir.

"Je vais jouir !" Il grogna entre deux grognements. Puis a hurlé comme un chat en colère giclant d'énormes gouttes de sperme dans sa chatte chaude. En quelques secondes, il avait fini. Sa bite est sortie de sa chatte avec un pop audible. Stripe hurla à nouveau, tombant sur ses talons, haletant.

Angel s'assit et regarda avec étonnement le sperme qui suintait de sa chatte. Elle a eu une pensée soudaine. « Est-ce que vous m'avez mis enceinte ? » Elle fronça les sourcils à Stripe. « Comment puis-je expliquer si j'ai une portée de chatons ? Qu'est ce que je vais faire?"
"Ne pas s'inquiéter." Stripe sourit. "Prends du sperme de ta chatte et mange-le." Il sourit plus largement. « Avalez autant que vous le pouvez. Ensuite, lèche ton jus de fille sur ma bite. "Je vous garantis que vous ne tomberez pas enceinte si vous faites cela."

Angel t'a pris les doigts pleins de son sperme blanc et gluant. « Vous en êtes sûr ? » Demanda-t-elle en se léchant les doigts. "Absolument Stripe a dit. "Plus vous avalez, mieux c'est."

Elle n'était pas du tout sûre de sa suggestion. Pourtant, la substance blanche n'avait pas mauvais goût. Un peu salé, pensa Angel. Elle prit une autre cuillère et la mit dans sa bouche. « Le goût grandit en vous. » Elle a souri. "Et j'ai un peu faim." Stripe savait juste qu'il se faisait sucer la bite.

Une heure plus tard, du sperme coulait des coins de la bouche d'Angel alors qu'elle avalait goulûment une autre charge. "Oh mon Dieu, je suis un gâchis." Angel gloussa en regardant les éclaboussures de sperme sur ses seins. "Je l'ai aussi dans mes cheveux. Je vais devoir me baigner quelque part. Dit-elle en ramassant les gorgées de sperme avec ses doigts.

À moitié endormi sur le dos, Stripe gémit en ouvrant un œil. "Il y a une vapeur un chemin de cette façon." dit-il en agitant la main vers le chemin. "Merci." Angel bouillonna d'une voix joyeuse. Puis elle regarda sa bite molle et épuisée. "Tu es sûr que tu n'en as plus ?"

Stripe grogna à nouveau. "Pas avant au moins une semaine." Il a dit. Il s'est retourné sur le côté et s'est endormi.

Sautant sur le chemin, Angel se sentit un peu étrange en pensant à ce qu'elle venait de faire. « Les bonnes filles ne font pas des choses comme ça. » Elle a dit. "Mais ce n'est pas un endroit convenable." ajouta-t-elle en regardant les arbres étranges le long du chemin. « J'espère que je trouverai ce flux bientôt. Ensuite, je pourrai m'habiller. Peu de temps après, elle a vu un pont de pierre au-dessus d'un ruisseau devant elle.

L'eau était fraîche et rafraîchissante. Angel éclaboussa et rit en lavant le sperme séché de son corps souple. Peu de temps après, elle a eu froid et une drôle de sensation de picotement l'a parcourue. Elle s'est assise nue sur la berge herbeuse pour se sécher et se réchauffer. Au bout d'un moment, la plupart des picotements étranges se sont arrêtés, sauf dans sa poitrine.

"C'est sympa." pensa Angel en admirant la verdure luxuriante autour d'elle. Le soleil chaud a rapidement séché sa peau et ses cheveux. « J'espère que je pourrai bientôt rentrer chez moi. Aussi belles que les choses paraissent, c'est toujours étrange ici. Elle fit remarquer en se frottant les seins. "Qu'est-ce que c'est?" Elle haleta, prenant ses seins avec ses mains.

Elle baissa les yeux sur ses seins. Quelque chose était étrange. Comment sont-ils devenus si gros ? Ils n'étaient pas gros, juste plus gros qu'avant. "Une demi-taille de bonnet ou plus." murmura-t-elle. « Maintenant, comment est-ce arrivé ? Non pas que je ne les aime pas. Maintenant, tous mes soutiens-gorge d'entraînement seront trop petits. Elle pinça ses tétons et soupira. Cela rendait ses mamelons durs et son aine picotait aussi. « Oh mon Dieu, je pensais que j'étais au-dessus de ça. » Angel regarda autour de lui d'un air coupable. Tout ce qu'elle a vu était un moineau assis sur une branche.

De l'autre côté du ruisseau, une paire d'yeux surveillait chacun de ses mouvements. "Ce doit être Angel." Il pensait. "Le moineau avait raison, c'est la plus belle salope que j'ai jamais vue." Il galopait à contrecœur sur le pont. S'il le faisait, il serait hors limites. La reine se verrait couper les couilles s'il quittait son territoire. Il devait attendre… alors s'il se montrait… elle pourrait être assez curieuse pour venir le caresser. La plupart des filles et des salopes aiment les poneys… et c'était un petit poney, certainement pas assez grand pour être une menace
.
À suivre

Articles similaires

Brianne

Elle était toujours aussi belle aujourd'hui. Elle portait une jupe bleue, elle était assez courte, et un t-shirt vert. Elle était assez petite elle-même, seulement environ 5'4 . Elle avait des cheveux mi-longs, bruns, légèrement bouclés, qui lui arrivaient jusqu'à l'épaule. Ses seins étaient de taille moyenne, probablement un bonnet C. Elle avait aussi une belle crosse, elle était légèrement large sur sa petite carrure. Ses yeux étaient étonnamment verts et son sourire était toujours aimable et chaleureux. J'avais le béguin pour elle depuis aussi longtemps que je me souvienne, depuis le retour à l'école primaire. Elle s'appelait Brianne. Je l'ai...

289 Des vues

Likes 0

Grand-père Joe

C'est une histoire sur moi et mon grand-père. Mon grand-père Joe était dans la soixantaine, chauve, grand et avait un gros corps d'ours. Il était vraiment fort. Il était aussi très poilu. J'étais un joufflu de 16 ans. Gros cul et seins pendu. J'étais un garçon glabre et lisse. J'avais une petite bite. Je n'avais aucune connaissance du sexe ou quoi que ce soit. Je ne me suis même jamais masturbé, la seule fois où je suis venu, c'était pendant les rêves humides. Un jour, ma famille m'a dit d'aller rester avec Joe. Joe vieillissait et avait besoin d'aide à la...

256 Des vues

Likes 0

Mon collègue de bureau sexy - III

Je ne pouvais pas sortir Vathsala de mon esprit. Elle n'était pas une reine de beauté comme je l'ai mentionné plus tôt, mais elle était définitivement attirante et sexy. Maintenant que j'ai eu deux rencontres avec elle, toutes très érotiques et sensuelles, elle occupait totalement mon monde. Et elle me devait ce qu'elle avait la dernière fois quand j'étais coincé sous sa table et je ne l'ai pas oublié. Vathsala m'a évité pendant les jours qui ont suivi cet incident, et j'étais plutôt contrarié par tout le problème. « Qu'est-ce que je lui ai fait de mal ? » Je me suis toujours demandé...

224 Des vues

Likes 0

Mon professeur sexy_(0)

La cloche sonna. Mon professeur s'appelait Ella maya. Elle était si chaude. Elle avait des seins énormes qui sortaient, J'ai adoré quand elle se penchait. On pouvait voir son cul. « Lewis, s'il vous plaît restez derrière vous pouvez partir ! » Tout le monde s'est précipité. Je n'ai rien fait de mal ? « Tu veux de l'aide supplémentaire ? On peut aller chez moi maintenant si tu veux ? Je vais téléphoner à tes parents ? Ouah. O-oui s'il vous plaît dis-je. Elle sourit. Elle a ensuite téléphoné à mes parents et nous nous sommes rendus chez elle en voiture. *l'aide est...

220 Des vues

Likes 0

Leur monde partie 3

Je ne sais toujours pas combien d'heures j'ai passé à l'intérieur de ce terrible hangar de stockage en aluminium, ligoté comme un porc... . Qu'avais-je fait de mal ? Qu'avais-je fait pour mériter cette torture inhumaine ? C'était le pire. Je n'avais rien fait de mal. Tout ce que j'ai fait, c'est aider ma femme Monica et son amant Randy à se préparer pour une fête à laquelle ils allaient. Puis, alors qu'ils étaient presque prêts à partir, Randy a commencé à me gifler comme une poupée de chiffon, sans aucune raison. J'avais été parfaitement respectueux envers lui et ma femme...

214 Des vues

Likes 0

Jument Monté

JoJo est une belle femme musulmane de 36 ans, séparée de son mari depuis un an. Elle est l'amie d'un partenaire commercial du Moyen-Orient. Elle m'a invité à venir chez elle. Elle est arrivée à la maison en même temps que j'arrivais, nous nous sommes salués, sur ce, elle tourne rapidement les talons, et se dirige vers la porte arrière de la maison. Je regarde son cul dans ce jean moulant. Je devais atteindre et ajuster ma bite dans mon pantalon. Je suis mal à l'aise avec ma bite dure dans son alignement actuel. Je gémis intérieurement, imaginant ce que je...

205 Des vues

Likes 0

A Fantasy Too Far Chapitre 3

CHAPITRE 3 Elle se ressaisit à temps pour aller travailler comme si de rien n'était. Juste un lundi matin normal. Elle supposait que tout bien considéré, elle n'était pas vraiment faite pour être une esclave de sous-sol pour le reste de sa vie après tout, mais vivre son fantasme aurait été mieux si cela avait duré plus longtemps. Bien que tout comme les contes de fées et les comédies romantiques se terminant au mariage, les histoires et les jeux de rôle de briser la volonté d'un esclave kidnappé s'arrêtent toujours après les parties passionnantes. La routine monotone de la vie quotidienne...

199 Des vues

Likes 0

Guillaume Potter

Guillaume Potter L'histoire de William Potter est plus difficile à raconter que les précédentes. Peut-être qu'il serait préférable de commencer par son arrestation à New Haven Connecticut en 1662. (Remarque : les procès des sorcières de Salem ont eu lieu en 1692.) Son fils adulte John Porter avait avoué au pasteur de l'église qu'il avait vu son père commettre un acte sexuel avec un veau. Le ministre est allé voir les autorités et leur a dit ce que lui avait dit John. Lorsque les autorités sont allées voir Jean pour entendre son histoire, il a refusé de leur parler. Ils l'ont...

123 Des vues

Likes 0

Formé pour servir

J'étais dans ma chambre à l'étage pendant que mes parents organisaient leur fête annuelle du Nouvel An en bas. Les seules salles de bain étaient à l'étage et la salle de bain des invités était juste au bout du couloir de ma chambre, alors j'ai entendu des gens monter et descendre les escaliers. Je venais d'enfiler mon pyjama et j'étais assise sur le côté de mon lit en train de regarder des publicités dans Popular Mechanics lorsque la porte de la chambre s'est ouverte. C'était Mme Smythe qui vivait de l'autre côté de la rue. Elle portait une robe bleu tafata...

25 Des vues

Likes 0

Le copain de ma soeur

Le copain de ma soeur par Larry Malone Même quand j'étais très jeune, j'adorais jouer avec mon trou du cul. J'ai toujours été, ce que j'ai découvert plus tard, appelé «érotique anal». J'aimais avoir quelque chose dans mon petit trou du cul. Cela a commencé quand ma mère a collé un doigt lubrifié à la vaseline dans mon trou pour faciliter l'utilisation d'une buse de lavement quand j'étais très petite. C'était si bon que j'ai toujours essayé de reproduire cette sensation avec mon doigt, la buse de lavement, les carottes, les bâtonnets lisses et en vieillissant, la tête de mon GI...

0 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.